17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 12:55

 

POINTS FORTS DU VOYAGE :

1) TEHERAN

Visites : Le complexe du palais de Golestan, le musée du verre et de la céramique, le musée national d'Iran, le musée des Joyaux nationaux d'Iran, le palais Sa'd Âbâd, le bazar de Tajrish et le quartier de Darband.

 

2) La région du mont DAMAVAND, point culminant de l'Iran (5610 m) situé à 70 km de Téhéran.

 

3) KASHAN

Visites : Le Jardin Fin, la Mosquée et l’école théologique d'Agha Bozorg, la maison de Boroujerdi et la maison de Tabatabaïe.

 

4) ISPAHAN

Visites : La place de Naqsh‐e‐Jahan, le complexe de la mosquée de Chikh Lotfollah, la mosquée de l'Imam, le bazar, le palais d'Ali Qapu, le palais de Chehel Sotoun, les ponts de sio seh pol et kaju, la cathédrale de Vank, le quartier arménien de Jolfa, le palais de Hasht Behech et la mosquée de Jameh.

 

5) YAZD

Yazd est située sur le plateau central iranien, entre le désert du Dasht-e Kavir au nord et celui du Dasht-e Lut au sud. La ville est entourée de lacs salés.
Réputée pour sa soie, cette ancienne ville caravanière a fondé jusqu'au XVIIe siècle sa prospérité sur son commerce. Les tours du Silence, le temple d'Ateshkadeh et la forteresse des Lions sont l'occasion d'y découvrir la religion zoroastrienne, prédominante sur le plateau iranien avant la conquête arabo-musulmane. Une petite communauté zoroastrienne est toujours présente à Yazd.

Visites : Le Complexe zoroastrien, le quartier de Fahadan, le jardin de Dolat Abad, lebazar, le musée de l'eau et complexe de Mir Chaqmaq.

 

6) PERSEPOLIS

Persepolis était une capitale de l’empire perse achéménide. Le site se trouve dans la plaine de Marvdasht, au pied de la montagne Kuh-e Rahmat, à environ 70 km au nord-est de la ville de Shiraz, province de Fars, Iran. Sa construction commence en 521 av. J.-C. sur ordre de Darius Ier. Elle fait partie d’un vaste programme de construction monumentale visant à souligner l’unité et la diversité de l’empire perse achéménide, et à asseoir la légitimité du pouvoir royal. Elle fait appel à des ouvriers et artisans venus de toutes les satrapies de l’empire. L’architecture résulte d’une combinaison originale des styles issus de ces provinces créant ainsi le style architectural perse ébauché à Pasargades, également retrouvé à Suse et Ecbatane. Cette combinaison de savoir-faire marque également les autres arts perses, comme la sculpture ou l’orfèvrerie. La construction de Persépolis se poursuit pendant plus de deux siècles, jusqu’à la conquête de l'empire et la destruction partielle de la cité par Alexandre le Grand en 331 av. J.-C. Visite de Naghsh-e Rostam.

 

7) SHIRAZ

Visites : Le Complexe de Zandieh, la mosquée de Nassir ol-­‐Molk, les jardins de Narenjestan et d'Eram, le mausolée de Hafez et son mémorial, le mausolée de Saadi, le Complexe Karim Khan et son château, le musée Pars, le bazar, le bain public et la Maison Qavam.

 

INFORMATIONS ET INSCRIPTIONS :

brunochabanas@yahoo.fr

 

Partager cet article

Published by bc