26 novembre 2017 7 26 /11 /novembre /2017 16:29

Situé entre le Népal et le Bhoutan, le Sikkim est une région encore très préservée. Des moyennes montagnes couvertes d'épaisses forêts au sud, jusqu'aux hauts sommets enneigés qui forment la frontière avec le Tibet au nord, les paysages sont très contrastés. Sur les traces d'Alexandra David Neel, qui séjourna de nombreuses années dans la région, nous découvrons ce paradis avec ses fougères arborescentes, ses orchidées, ses rhododendrons géants et ses magnifiques monastères. Dès les premières journées de voyage, nous serons plongés au cœur des paysages verdoyants du Sikkim, dont les traditions oscillent entre cultures tibétaine et indienne.

De Gangtok, la route rejoint alors le sud du Bhoutan pour une magnifique incursion de quelques jours dans ce royaume mythique, dont les richesses sont très nombreuses : paysages séduisants, architecture typique, culture et traditions vivantes... Une véritable immersion au cœur d'un autre monde, avec pour toile de fond les neiges éternelles. Clos sur lui-même, le Bhoutan interdit a ainsi conservé un patrimoine culturel vierge du monde extérieur. Ce pays vit encore et toujours au plus près de ses traditions et de sa religion, guidé par ses coutumes. La richesse de son architecture sera sans doute l’un des points forts de ce voyage inoubliable.

Contrairement à ce qu’on imagine, on peut voyager au Bhoutan sans atteindre des altitudes très élevées : ce sera le cas de notre itinéraire, qui ne dépassera pas 2350 mètre d’altitude. Quelques marches facultatives seront proposées au cours de l’itinéraire, mais c’est avant tout à un voyage culturel que je vous convie.

 

Etapes et points forts du voyage au SIKKIM

 

De Delhi, nous prendrons un vol pour Bagdora, qui sera notre point d'arrivée au Sikkim. De là, nous quitterons le piémont himalayen pour gravir les hautes collines pré-himalayennes. Empruntant la traditionnelle route du thé, nous nous atteindrons DARJEELING, station climatique crée par les Britanniques au XIXe siècle, qui fut la résidence d’été des vice-rois des Indes à l’époque où Calcutta en était la capitale. La ville, célèbre pour ses plantations de thé, a gardé son caractère britannique, avec ses maisons coloniales. Nous pourrons assister au lever du soleil depuis la colline du Tigre sur la chaîne himalayenne, dominée par le troisième sommet le plus haut du monde, le Kangchenjunga (8586 m). Nous prendrons le « Toy Train » pour une balade mythique jusqu'à Ghoom, où nous visiterons le monastère où résida Alexandra David-Neel. Le bazar très animé de Darjeeling nous permettra enfin de côtoyer les principales ethnies de la région : Lepchas - habitants les plus anciens de la région -, Bhotias - venus du Tibet -, Népalais, Bengalis et réfugiés Tibétains.

 

De Darjeeling, nous prendrons la route pour PELLING, en visitant sur le chemin le Pemayangtse Gumpa, perché sur une colline boisée, et le Sangacheoling Gumpa, deuxième plus vieux monastère du Sikkim (XVIIe s). Puis nous partirons à la découverte des alentours de Pelling, notamment le lac de Khecheopalri et les cascades de Rimbi et de Kanchendzonga.

 

Nous prendrons ensuite la route en direction de GANGTOK, capitale actuelle du Sikkim, où au lever du soleil, face au Kanchenjunga (8586m), le panorama sur l’Himalaya est superbe. En chemin vers Gangtok, nous visiterons les monastères de Kewzing et de Tashiding, construit en 1716 à l’endroit exact où le Guru Rimpoche, fondateur du Bouddhisme au Tibet, a béni les terres sacrées du Sikkim. Nous pourrons également visiter l’institut de tibétologie - réputé dans le monde entier pour les études sur la philosophie bouddhiste, qui renferme de très intéressants livres anciens, des objets sacrés, de superbes tangkas peints et brodés – et nous promener dans le jardin des orchidées qui en compte plus de 250 variétés.

De Gangtok, nous rejoindrons KALIMPONG. La route passe à travers des collines où poussent rhododendrons et cardamomes (vert et noir) – puis nous descendrons le long de la rivière, à travers les immenses plantations de thé ou de riz, pour rejoindre Jaïgon, qui marque la frontière avec le Bhoutan.

 

Etapes et points forts du voyage au BHOUTAN

 

THIMPHU, capitale du Bhoutan, située dans une haute vallée de l'ouest du pays. A travers un chemin traversant de belles forêts de pins de l’Himalaya, nous pourrons partir à la découverte de Phajoding Goemba, grand complexe monastique qui fut en son temps le plus riche monastère du pays. L’ensemble est situé en haut d’une colline surplombant la vallée de Thimphu. Nous pourrons visiter également le Memorial Chorten, le vieux temple de Changangkha - construit au XVe s., où les habitants locaux viennent chaque jour pour prier en marchant autour - et le Folk Heritage Museum - qui offre un témoignage fascinant sur le mode de vie et les traditions du Bhoutan.

 

PUNAKHA et sa vallée, célèbre pour le travail du bambou, de la pierre et de l’ardoise : Pour nous y rendre, nous traverserons le Dochu La, qui offre un magnifique panorama sur l'Himalaya – en particulier le plus haut sommet du Bhoutan, le Gangar Punsum, qui s’élève à 7520 m. Nous visiterons le dzong de Punakha (photo), forteresse impressionnante bâtie au confluent de deux rivières, et de nombreux villages de la très belle vallée de Punakha. Quant au monastère de Chorten Nebu, construit au XVIIIe s., il reste un trésor peu connu. Il possède une magnifique statue du « Bouddha du futur » et de délicates images des grands Lamas de la lignée Drukpa. En 2005, le monastère a commencé à accueillir des orphelins venus des villages alentour. Il finance également une petite institution bouddhiste pour ces moinillons : un endroit où les enfants peuvent à la fois recevoir une éducation traditionnelle sur les écritures et les textes bouddhistes, et en même temps avoir des cours plus occidentaux, adaptés au monde moderne, en tant que moine ou laïc.

PARO : Le monastère de Taktsang, surnommé le « Refuge du Tigre », est perché sur une falaise à plus de 3000 m. C’est un des lieux de pèlerinage les plus vénérés dans le monde himalayen. Le parcours jusqu'au monastère monte à travers une forêt de pins recouverts de drapeaux de prières dispersés dans les arbres. Une magnifique découverte… un des plus beaux lieux que j’aie jamais vus… !

 

 

Renseignements et inscriptions par mail :

brunochabanas@yahoo.fr

 

 

 

Partager cet article

commentaires

charlet 02/03/2018 13:06

Si le voyage au Bouthan Sikkim...m'intéresse, le prix aussi ; où puis-je avoir ce renseignement, ainsi que les dates, les papiers à fournir, enfin tout ce qu'il faut ?
Merci, nycole charlet