9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 12:03

001 2210

 

 

Les points forts du voyage :

J’ai choisi de privilégier trois points forts. Je prends en effet le parti de ne pas tout voir, même si c’est pour vous un premier voyage en Birmanie. Je préfère choisir quelques lieux incontournables, et en faire une visite approfondie. C’est aussi une façon de ne pas perdre du temps et de la fatigue dans les transports, sachant que les routes birmanes ne sont pas toujours en très bon état. Nous pourrons ainsi profiter de ces lieux en n’ayant pas l’impression de faire un survol superficiel du pays…

 

Notez que ce voyage a été organisé à titre personnel, et en aucun cas par l'Université. Il s'agit d'un voyage conçu sur mesure pour un petit groupe.


001 1858Kyakthyio (Le rocher d’or) : un des sites les plus sacrés du bouddhisme... Véritable poumon spirituel de la Birmanie depuis le XIIIe siècle, le rocher d’Or est le principal lieu de pèlerinage des Birmans, qui le vénèrent depuis des générations. Le rocher est recouvert de milliers de feuilles d'or, symbolisant les offrandes des pèlerins. C'est un cheveu de Bouddha qui, dit-on, le maintiendrait dans l’équilibre instable qui le caractérise. L’atmosphère du site est envoûtante : pagodes se découpant sur le ciel dans un paysage sauvage de montagnes, ambiance de dévotion et de magie, particulièrement à la tombée de la nuit. Tout est prévu pour ces pèlerins : des échoppes permettent un ravitaillement sommaire, des halls accueillent les personnes pour un bref sommeil, des magasins de  « souvenirs » sont même présents et toutes les offrandes, des bâtons d’encens aux offrandes alimentaires en passant par les fleurs, font l’objet d’un commerce lucratif pour les moines…

  001 0244 (2)

 

001 0076Bagan : La plaine de Bagan est l’ensemble historique le plus important d'Asie, s'étendant sur 42 km², avec ses 2200 temples et pagodes à perte de vue. Résumé de l'architecture religieuse birmane, c'est un endroit fabuleux où les édifices religieux de tous les styles se mêlent le long de l'Irrawaddy dans un décor de terres ocre sombre. Il ne faut manquer ni les levers, ni les couchers de soleil, il faut s'attarder dans des pagodes désertes, y prendre son temps... Du Xe siècle à la fin du XIIIe s., les rois de la cité de Bagan, soutenus par les richesses de l’Empire qu’ils avaient fondé, connurent près de 3 siècles de prospérité, de grandeur, de puissance et de rayonnement religieux. Ce ne sont pas moins de 7000 pagodes et temples qui y furent édifiés. Remarquablement conservés, ils permettent de s’immerger dans la culture, les légendes et l’iconographie de ce prestigieux empire.

001 0064

LE LAC INLE est un lac d'eau douce situé dans les montagnes de l'État Shan, dans l'est du pays. C'est le second plus grand lac - d’environ 12 000 ha - et un des plus hauts, à 884 m. Sa profondeur moyenne n'est que de 2,10 m à la saison sèche mais elle peut dépasser 4 m à la saison des pluies. La population 001 0136(environ 70 000 personnes) est constituée principalement d'Inthas, de Shans, de Taungyo, Pa-O (Taungthu), Danus, Kayah, Danaw mais aussi de Birmans. Ils vivent dans quatre villes au bord du lac, dans de nombreux petits villages sur ses berges et sur le lac lui-même, dans des maisons de bois et de bambou tressé sur pilotis. Ils sont surtout pêcheurs et fermiers. Les transports sur le lac se font par bateau, soit pirogues traditionnelles, avec ce style unique des pêcheurs d'Inle qui rament debout en enroulant une jambe autour d'une pagaie tout en tenant leur piège à poissons en vannerie. Une randonnée (optionnelle) d’une journée est prévue pour découvrir les très beaux paysages de l’Etat shan et les villages de minorités ethniques.

Inle 019

Nous aurons également l’occasion de voir YANGON, au début et à la fin de notre voyage, mais même si la ville présente de nombreux intérêts, je préfère privilégier les trois lieux précédents.

001 2876     

Plus de photos de Birmanie...

Partager cet article

commentaires