23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 12:45

Sans titre10C’est un tout nouvel itinéraire birman qui était proposé pour le mois de février 2015. Il s'est déroulé d’est en ouest, et a raversé des régions beaucoup moins fréquentées que les voyages classiques, qui font habituellement escale au lac Inle, à Mandalay et à Bagan.

Ce projet s’adressait surtout à ceux qui avaient déjà fait une découverte « classique » de la Birmanie, et qui avaient envie de sortir des sentiers touristiques. Au programme, la région de Kengtung au cœur du Triangle d’Or, Kalaw et ses minorités de l’Etat Shan, la nouvelle capitale Naypidaw, la région de Magwe et enfin Mrauk U, surnommé « le petit Bagan » 

 

Sans titre4

 

Ce projet a été organisé à titre personnelet non par l'Université.

Il s'agit d'un voyage conçu sur mesure pour un petit groupe.

 

Etapes et points forts de l'itinéraire :

 


Sans titreKENGTUNG, capitale du Triangle d’or, n’est ouverte aux étrangers que depuis les années 1990. En raison de l’influence thaï et chinoise, elle est assez différente des autres villes du pays. A partir de Kengtung, il est facile de partir à la découverte des villages de minorités ethniques : des Akha (photo), des Ann - peuple animiste qui ne connaît pas l’écriture -, ou encore des Lwe qui vivent par groupe dans de grandes maisons en bambou.

 

Sans titre1KALAW : Cette petite bourgade dans les montagnes de l’Etat Shan, tout près du Lac Inle, était autrefois le lieu de villégiature des colons britanniques qui venaient chercher dans les montagnes un peu de fraîcheur en période de mousson.

 

Sans titre2NAYPyIDAW : De Kalaw, nous rejoindrons la nouvelle capitale birmane, créée ex-nihilo en pleine jungle à 300 km au nord de Yangon en 2005. Interdite aux touristes et aux journalistes étrangers jusqu’en « 2011 », la « ville royale » (traduction mot birman Naypyidaw) est le lieu du pouvoir désormais civil, qui cherche à y montrer sa puissance et la modernisation du pays. C’est une découverte très étonnante qui nous attend, dans ce lieu encore très peu fréquenté.

 

Sans titre3Après une escale à MAGWE, nous ferons route vers MRAUK U (la route n’est ouverte que depuis cette année). Très peu de gens connaissent cette ville du nord de l’Arakan qui pourtant, pendant plus de trois siècles, (1430-1784) a été une des cités les plus riches d’Asie. Port franc en relation avec l’Europe, l’Asie et le Moyen-Orient, elle est finalement tombé dans l’oubli total, laissant derrière elle des centaines de temples, stupas et monastères se faire recouvrir par la végétation tropicale exubérante. C’est un « petit Bagan », hors des sentiers battus, qu’il est urgent de découvrir avant que le tourisme ne s’y développe. Dans les alentours de Mrauk U, nous ferons une excursion en bateau vers des villages peuplés par l’ethnie Chin (célèbre pour ses tatouages sur le visage – cf. photo ci-dessous). C’est également en bateau que nous quitterons la région de Mrauk U, en suivant le fleuve jusqu’à Sittwe (sur la côte occidentale).

 Sans titre5

Sans titre6Nous aurons également l’occasion de passer un peu de temps à YANGON, au début et à la fin de notre voyage. L’ancienne capitale Rangoon (de 1853 à 2006) présente de nombreux intérêts, notamment la grande pagode Shwedagon et son architecture coloniale (photo ci-contre) – Yangon a le plus grand nombre d'édifices coloniaux de toute l'Asie du Sud-Est.

 

L'hôtel Mrauk-U :

Sans titre7

Pour plus d'informations, 

merci de m'envoyer un mail à l'adresse suivante :

brunochabanas@yahoo.fr 

Sans titre8

 

Partager cet article

commentaires